Just

De Wikipie12

Article original : http://www.transworldnews.com/NewsStory.aspx?id=99044&cat=15

La Fondation "Pave The Way" annonce son intention de proposer Eugenio Pacelli, le pape Pie XII, à la distinction de "Juste parmi les nations" par le mémorial Yad vashem à Jérusalem.
Des milliers de documents indédits récemment mis au jour justifient cette démarche.

Le 3 juillet 2009 (TransWorldNews) http://www.transworldnews.com/NewsStory.aspx?id=99044&cat=15
La fondation "Pave The Way" (PTWF) a annoncé qu'elle a obtenu un dossier de candidature de l'office du département des Juste Parmi les Nations du musée de l'Holocauste Yad vashem à Jérusalem . La fondation ouvrira ce dossier pour Eugenio Pacelli, le pape Pie XII, afin de l'honorer du titre de "Juste parmi les nations."

"Dans le prolongement de notre mission, déclara son président Gary Krupp, la fondation a consacré des années à rassembler des documents originaux et des témoignages vidéo sur cette période controversée de la papauté, et pense qu'elle a découvert suffisamment de preuves pertinentes pour à chercher à présent à acter des témoignages écrits authentiques et d'entammer ainsi une procédure offcielle au Yad vashem. Ces documents originaux et vidéo peuvent être tous consultés sur le site web du PTWF (www.ptwf.org).
M. Krupp ajouta : "Dans la plupart des cas, ceux qui ont été honorés comme "Juste parmi les nations" ont agi directement pour sauver des vies individuelles, risquant ainsi leur propre vie. Les actions d'Eugenio Pacelli n'entrent pas dans ce schéma général. Cependant, nous sommes en mesure d'établir que les intercessions et directives du pape ont eu pour conséquence de sauver des centaines de milliers de Juifs. Mais de toute évidence, de par la nature de hautes responsabilités qui lui incombaient, Pacelli n'a pu être en contact direct avec ceux qu'il secourait. Une exception bien connue est le cas du Dr Guido, un Juif orthoxe, où Pacelli intercéda en sa faveur pour l'envoyer en 1938, lui et sa famille, en Palestine."
"Nous pouvons également établir que les entreprises de sauvetage de Pacelli furent accomplies sous la menace de mort. Dans une réunion d'urgence à l'initiative de Pie XII avec les cardinaux le 6 septembre 1943, il informa ceux-ci qu'il avait préparée une lettre de démission conservée dans son bureau, et qu'il s'attendait à être kidnappé à tout instant. Les cardinaux devaient alors quitter immédiatement le Vatican pour un pays neutre, où ils auraient du ensuite élire un nouveau pape. Cette réunion d'urgence se tint un mois avant que la rafle des Juifs des Rome, et où le pape intercéda immédiatement pour les sauver. Le document actuel n'est pas encore disponible, mais nous savons qu'il existe. Nous avons récemment obtenu d'Allemagne un "affidavit" du général Karl Wolff, représentant d'Himmler et commandant en Italie, qu'il avait reçu l'ordre de planifier l'invasion du Vatican et de s'emparer du pape."
Krupp a été en contact étroit avec l'historien internationalement respecté, Sir Martin Gilbert, qui est une autorité sur le second conflit mondial. Sir Martin a encouragé l'initiation de la procédure et le dépôt de dossier, et indiqua à Mr Krupp qu'une fois le dossier ouvert, Yad Vashem débutera son enquête, dont le processus juridique est internationalement reconnu, ce qui contribuera à faire éclater la vérité historique au grand jour. Concernant Eugenio Pacelli, Mr krupp déclara égalemenet : "nous allons rechercher des témoignages authentifiés de personnes qui, dans bien des cas, ne furent jamais conscient que c'était pacelli qui agissait pour sauver leur vie. Un exemple de ceci est l'accueil et le transport des Juifs en république Dominicaine. Nous avons le témoignage vidéo de mgr Giovanni Ferrofino pagé actuellement de 97 ans, secrétaire du nonce à Port-au-Prince à Haïti pendant la guerre, qui, avec le Nonce, agit personnellement sur les directives de Pie XII deux fois par an pour obtenir des visa pour les Juifs arrivant du Portugal. Msgr Ferrofina voyagea avec le nonce, Msgr Silvani, pour obtenir 800 visas par bateau deux fois par an de 1939 à 1945, et fit appel directement au général Rafael Trujillo au nom de Pie XII. Cet action sauva plus de 10 000 Juifs qui furent dirigés vers l'Amérique grâce à Mgr Ferrofino via Cuba, le Mexique et le Canada."
Krupp ajouta : "Nous avons bon espoir, au vu de ces circonstances spéciales, que Yad Vashem agira pour vérifier les informations que nous lui enverrons. le travail à présent consiste à localiser le plus de survivants ou leur famille pour obtenir des déclarations signées et notariées. La déclaration la plus représentative que nous pouvons faire est que, avec l'aide de nombreux amis, nous avons identifié des milliers de documentsd sans en trouver un seul de négatif." En adéquation avec sa mission, la fondation Pave the Way a inité ce projet d'enquête privée avec l'espoir de faire cesser 46 ans d' imbroglio académique, espérant éliminer cette épine qui affecte plus d'un milliard de personnes.

A propos de la fondation Pave the Way :
La fondation Pave The Way se consacre à éliminer tous les obstacles non théologiques entre les religions, en initiant des démarches culturelles, technologiques ou intellectuelles. La fondation a une vision simple mais ambitieuse : permettre à toutes les religions du monde de prendre mutuellement conscience que l'extrêmisme, les agenda politiques ou personnels ne doivent pas empoisonner le vrai message de paix commun à toutes les religions. Le sectarisme et la haine doivent être abolis par les vrais fidèles embrassant leurs similitudes et chérissant leurs différences.
Plus d'information disponible sur www.ptwf.org.